La stomie et le coronavirus

La stomie et le coronavirus

Publié le : 23/03/2020 - Catégories : Default , Maladie

Nombreuses sont les inquiétudes des personnes stomisés par rapport au coronavirus. La stomie est-elle un facteur de risque supplémentaire ? Quelles mesures prendre ? Doit-on s’arrêter de travailler lorsque l’on porte une stomie ?

Coronavirus et COVID-19

Le covid-19 est une maladie infectieuse pouvant provoquer entre autres des pneumopathies sévères. Le virus responsable de cette maladie, le coronavirus, est extrêmement contagieux et se transmet par les fluides (salives, gouttelettes) ainsi que par contact (poignée de main, contamination de surface…).

Le taux de létalité (le nombre de mort par rapport au nombre de personnes infectés), bien que sujet à discussion, est considéré comme très élevé, ce qui fait de cette pandémie une vraie menace pour la société.

Des mesures de protection et de confinement ont été prises en France afin de freiner la progression de l’épidémie, et il est demandé aux personnes à risques d’être particulièrement vigilantes quant à leur état de santé.

Qui sont les personnes à risques ?

Les personnes à risques sont les personnes qui ont le plus de chance de développer une forme sévère de Covid-19. Elle est en perpétuelle évolution : la maladie étant nouvelle, les médecins manquent encore de données pour établir avec précisions qui sont les personnes à risques.

La liste suivante a été dressée par le ministère de la santé en l’état actuelle des connaissances et peut évoluer dans les semaines à venir :

-          Les personnes de plus de 60 ans

-          Les personnes dialysées

-          Les personnes en insuffisance cardiaque

-          Les personnes atteintes de cirrhose

-          Les personnes avec des antécédents cardiovasculaires

-          Les diabétiques insulinodépendants

-          Les personnes en insuffisance respiratoire

-          Les personnes immunodépressives

-          Les femmes enceintes  à partir du 3e trimestre

-          Les personnes en obésité morbide (avec un IMC supérieur à 40)

La stomie en soi ne place pas son porteur sur la liste des personnes à risque mais les maladies qui amènent à porter une stomie peuvent l’être. C’est le cas par exemple des MICI, RCH et des cancers.

Que faire lorsque l’on est une personne à risque ?

Il est demandé aux personnes placées sur la liste des personnes à risque d’opter pour le télétravail, de limiter les contacts avec d'autres personnes et de limiter les sorties.

Si le télétravail n’est pas possible et que ces personnes bénéficient d’une affection longue durée (ALD), elles peuvent faire une demande d’arrêt maladie sur le site http://declare.ameli.fr. Les conditions d’indemnisation sont les mêmes que pour un arrêt maladie, avec un versement des indemnités dès le premier jour d’arrêt.

Dois-je poursuivre mon traitement ?

Pas sans l'accord de votre médecin. Certains traitements médicamenteux semblent aggraver la maladie mais il y a peu de certitude sur le sujet pour le moment, la maladie étant encore relativement jeune et méconnue. Avant de stopper votre traitement, il est indispensable de demander l’avis de son médecin. En effet, seul lui aura accès à toutes les données à jour sur l’impact du traitement sur le coronavirus et saura vous dire s’il est nécessaire de modifier ou d’arrêter votre traitement.

J’ai des signes de COVID-19 : quelle attitude adopter ?

En cas de signe de COVID-19, il est important, notamment si vous êtes sur la liste des personnes à risques, d’en informer votre médecin traitant. Il est demandé de ne pas contacter le 15 (sauf urgence vitale) pour éviter la saturation des lignes téléphoniques.

Votre médecin traitant  pourra vous guider sur les procédures à suivre et éventuellement vous faire hospitaliser si nécessaire. Il vous indiquera également quel médicament prendre pour traiter vos symptômes.

En cas de symptôme de COVID-19, certains médicaments ne sont pas recommandés. Le ministère de la santé à mis en place un site internet pour savoir quel médicament prendre en cas de symptômes de COVID-19.

Rappel des gestes barrières

Les gestes barrières sont des gestes à pratiquer régulièrement afin de limiter la contagion des infections virales et notamment le coronavirus.

Voici une liste de geste à pratiquer régulièrement :

-          Se laver les mains régulièrement : toutes les heures ou lors d’un contact avec une surface potentiellement contaminée (rampe d’escalier, poignée de porte…). C’est particulièrement vrai avant et après les soins pour la stomie.

-          Tousser ou éternuer dans son coude, ou dans un mouchoir jetable. La maladie se transmettant par les gouttelettes, il est impératif d’en limiter au maximum la propagation dans l’air. Si jamais vous utilisez vos mains, il conviendra de bien les nettoyer ensuite.

-          Utiliser un mouchoir à usage unique. Rien de pire qu’un mouchoir en tissu pour propager la e virus (qui résiste à l’air libre).

-          Portez un masque si l’on est malade. Les masques chirurgicaux permettent d’éviter de propager la maladie à d’autres personnes.

-          Respectez une distance de sécurité : 1 mètre ou deux entre les personnes permet de limiter la contagion.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)