La stomie, c'est quoi?

La stomie, c'est quoi?

- Catégories : Maladie

Rappel du fonctionnement de l’appareil digestif

L’appareil digestif est un ensemble d’organe qui a pour but de transformer les aliments que nous mangeons en énergie dont notre corps a besoin. Il fait le tri dans la nourriture, garde les nutriments et évacue le surplus en matière fécale.

L’appareil digestif s’étend donc de la bouche à l’anus. Les principaux éléments de l’appareil digestif sont :

-          La bouche permet la mastication afin de pouvoir ingérer la nourriture

-          L’œsophage conduit la nourriture vers l’estomac

-          L’estomac qui permet la digestion par brassage (les muscles de l’estomac broient la nourriture) et chimique (grâce notamment aux sucs gastriques).

-          L’intestin grêle (composé du duodénum, du jéjunum et de l’iléon) permet l’absorption des éléments fournissant l’énergie au corps. C’est lors de cette étape que la nourriture est « filtrée » pour séparer ce qui est utile au corps à ce qui ne l’est pas.

-          Le gros intestin (ou côlon) permet de terminer l’absorption des nutriments. Le reste est transformé en matière fécale.

-          Le rectum, se terminant par l’anus, permet l’évacuation des matières fécales.

Pourquoi une stomie

Chez certains patients, un ou plusieurs organes n’assurent pas correctement leur rôle. Les causes peuvent être très différentes : maladies inflammatoires, couramment appelées MICI (la maladie de Crohn et la recto-colite hémorragique), cancer du côlon, cancer de la vessie, malformation, accident…

Quand les traitements classiques ne fonctionnent pas, il peut être nécessaire de mettre au repos une partie de l’appareil digestif. Pour cela, il faut pratiquer une intervention chirurgicale consistant à aboucher à la peau une partie de l’appareil digestif. En clair, l’appareil digestif est composé d’un long tube au diamètre plus ou moins important. Le chirurgien va couper ce tube et le faire déboucher sur la paroi ventrale. La partie situé à la suite de la coupure ne sera plus utile et pourra donc être soignée.

La conséquence de cette opération est double :

-          Les selles sont évacués par le trou de stomie, et seront recueillis dans une poche spéciale appelée poche de stomie, qui sera collée autour du trou de stomie.

-          Le processus de digestion n’est pas entièrement terminé, et les selles peuvent être sous forme liquide et acide.

Dans certains cas, la partie en aval de la stomie ne peut être soignée. Elle est alors retirée. Dans ce cas, deux options peuvent être possibles :

-          Après avoir retiré la partie incurable, il reste suffisament de tube digestif. La stomie est alors temporaire et une remise en continuité, l’opération qui consiste à raccorder l’appareil digestif et à supprimer la stomie, est envisageable

-          Il ne reste plus suffisamment de tube digestif pour assurant une digestion complète : la stomie est alors définitive.

Il existe de grands types de stomies : les stomies digestives et les stomies urinaires.

Les stomies digestives

Il existe deux grandes catégories de stomies digestives :

La colostomie

La colostomie consiste à poser la stomie sur le gros intestin. Le processus de digestion étant plutôt bien entamé, on obtient ici des selles relativement pâteuses et en quantité limité en comparaison à l’iléostomie. Aussi, l’appareillage consiste en général en une poche fermé à changer régulièrement.

Compte tenu de la disposition du gros intestin, les stomies sont placés en général sur le côté (on parle alors de colostomie latérale) ou relativement haute, à hauteur du nombril. On parle alors de colostomie transversale.

L’iléostomie 

L’iléon est la partie finale de l’intestin grêle, avant le gros intestin. Il mesure entre 4.5m et 7m. C’est ici que sont placés un grand nombre de stomie, qu’on appelle alors iléostomie.

Lorsque qu’une iléostomie est posée, les selles sont relativement liquides et abondantes, du fait que la digestion n’est pas très avancée. De plus, elles peuvent être également assez irritantes.

Aussi les poches de stomie pour les iléostomies sont en générales des poches vidables, limitant ainsi les changements de poches.

Les stomies urinaires

Le même type d’opération peut être pratiqué sur l’appareil urinaire. En effet, lorsque qu’un élément de la chaîne urinaire devient défaillant, le chirurgien peut être amené à poser une urostomie.

Elle peut être nécessaire dans plusieurs cas : cancer, maladie neurologique, accident, choc psychologique…

L’opération consiste à relié les deux uretères, les canaux menant à la vessie, et les faires déboucher sur la paroi ventrale, généralement plus bas qu’une stomie digestive.

Comme pour les stomies digestives, les patients doivent porter une poche de stomie, généralement équipée d’un robinet pour vider facilement la poche à tout moment de la journée.

Les chiffres de la stomie

La stomie est bien plus répandu qu’on ne le pense. En effet, on compte environ 90 000 personnes stomisés en France soit environ une personne sur 700.

Parmi ces 90 000 stomisés, 10 000 seraient urostomisés.

Ce nombre augmente légèrement chaque année, grâce à une meilleure prise en charge de maladie assez peu diagnostiqué comme la maladie de Crohn ou de certains cancers.

Enfin, un tiers des stomies seraient des stomies définitives.

La stomie au quotidien

Vivre avec une stomie implique des changements dans la vie de tous les jours. Après la pose de votre stomie, vous serez suivi pour une infirmière spécialisée : une infirmière stomathérapeute. Elle accompagne le patient suite à l’intervention chirurgicale et lui apprend comment prendre soin de sa stomie. Elle répond également à leurs interrogations sur tous les aspects de la stomie : régime alimentaire, entretien, vie privée…

Parmi les aspects les plus abordés avec les infirmières, nous pouvons citer :

-          La pose de la poche de stomie : il existe des techniques afin d’optimiser la pose de la poche de stomie afin de diminuer les risques de complications.

-          Le régime alimentaire : Certains aliments peuvent être à éviter pour diminuer les bruits et odeurs

-          Les questions de vie privée : les relations sociales, les relations intimes etc.

-          Les questions pratiques : l’habillement, le sport, la baignade…

Pour se procurer son appareillage, qui doit être changé  régulièrement, les stomisés peuvent s’adresser à leur pharmacien ou à des sociétés spécialisés dans la livraison de matériel pour stomisés. Dans les deux cas, ils bénéficieront de conseil de la part de spécialiste dans le matériel.

Il existe enfin des associations de stomisés, ainsi que des forums et des groupes Facebook, permettant d’échanger directement entre stomisés.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)